En route pour la Scandinavie avec Nexen

En route pour la Scandinavie avec Nexen

Marcel Weinberger est un photographe passionné et l’initiateur de fotocamping.ch.
Depuis 2007, Marcel voyage avec son appareil photo et découvre les plus beaux endroits d’Europe en Fiat Ducato. En février 2023, Marcel a parcouru la Scandinavie et testé le Nexen Winguard WT1 sur la neige et le verglas. Un témoignage qui donne envie de voyager.

Pour ce voyage photo en Scandinavie, j’ai testé pendant quatre semaines le Nexen Winguard WT1 sur notre Fiat Ducato. J’ai parcouru environ 9000 kilomètres avec ces pneus dans presque toutes les conditions météo qu’offre l’hiver dans le grand Nord.

Ce pneu présente une bonne à très bonne adhérence dans la poudreuse fraîche. Même sur des routes verglacées et très fréquentées, recouvertes avec juste un peu de poudreuse, ce pneu ne m’a jamais laissé tomber. L’adhérence était bonne, si bien que je pouvais tout à fait rouler jusqu’à 80 kilomètres heure. Dans le Nord de la Scandinavie, les routes ne sont souvent pas complètement dégagées. Il subsiste un mélange de glace et de neige bien tassé. Pour franchir certains dénivelés importants – par exemple sur des petites routes secondaires – ou pour atteindre des spots photo, les chaînes à neige sont indispensables.

C’est surtout dans les ronds-points que la situation était parfois tendue – malgré une vitesse adaptée. La météo sur les îles des Lofoten en Norvège change très rapidement. Il est arrivé que la route était libre le matin, à midi, elle était recouverte de neige et de boue et le soir, elle ressemblait à une patinoire. Mais même dans ces conditions difficiles, les pneus avaient une bonne adhérence. La conduite sur route mouillée et sèche était agréable. Dans ces cas, le freinage était au top. En ce qui concerne le bruit, je confirme volontiers avoir conduit la plupart du temps sans radio ni musique et avoir bien pu apprécier le calme.

Le Nexen Winguard WT1 convainc par sa bonne adhérence sur routes sèches et mouillées.

Mon bilan par rapport à ces pneus:
Je suis très satisfait de ces pneus et je les achèterais pour l’hiver et pour mes voyages sous nos latitudes, comme en Suisse. Cependant, pour mon prochain voyage dans le nord de l’Europe, je choisirais plutôt des pneus à crampons, cela m’évitera de monter et d’enlever les chaînes à neige.

Marcel Weinberger: initiateur de www.fotocamping.ch.
«Je ne peux pas t’expliquer la différence entre la photographie et la peinture avec de la lumière.
Mais je peux te la montrer.»

Un grand merci à l’équipe du hostettler Pneu-Service qui m’a permis de tester le Nexen Winguard WT1 lors de ce voyage.

Prêts pour la saisondes roues et des pneus

Prêts pour la saisondes roues et des pneus

Look au top pour la Ford Ranger et la VW Amarok
Flambant neuves et adaptées à l’actuelle Ford Ranger, bientôt disponibles pour la nouvelle VW Amarok: les jantes SSW Gravel garantissent un look robuste et néanmoins stylé. Les jantes de 9 × 20″, ET35, 6 × 139.7 bénéficient d’une expertise DTC.

Les pneus tout-terrain des marques BF Goodrich et Cooper Tires sont adaptés aux jantes SSW Gravel. Ils mettent encore plus en valeur le pickup et garantissent une expérience de conduite parfaite, également dans le terrain.

Configurer facilement des roues complètes – et les faire livrer entièrement prémontées
On achète aussi avec les yeux. Raison pour laquelle le configurateur de roues complètes de hostettler autotechnik ag permet d’essayer et de visualiser différentes jantes directement
sur la voiture. Il suffit ensuite de choisir les pneus appropriés, d’ajouter des capteurs de pression et une offre convaincante est proposée en quelques clics.

Les professionnels des roues de hostettler autotechnik ag montent les roues complètes dans le centre de logistique et de montage, puis les équipent de capteurs de pression préconfigurés. Les roues sont ensuite livrées aux garages prêtes au montage.
www.h-base3.ch

Quelques clics suffisent pour obtenir une liste de prix avec les pneus de votre choix
Composez en quelques clics votre liste de prix personnelle. Choisissez la saison et les marques de pneus souhaitées et enregistrez votre calcul personnel. Peu importe si vous calculez avec un rabais sur le prix de vente conseillé ou une majoration sur le prix d’achat – le calcul se fait en francs suisses ou en pourcentage. Vous définissez la logique de calcul et recevez votre liste personnelle en PDF à imprimer ou au format Excel
pour la traiter.
www.h-base3.ch / Mein Konto/Händlerbereich

Toujours à portéede main: la nouvelleappli h-base

Toujours à portéede main: la nouvelleappli h-base

Depuis son lancement il y a deux ans, le catalogue de pièces détachées
h-base 3 est devenu un outil précieux pour les garages. A partir de
cet automne, h-base accompagnera encore mieux ses utilisateurs, car
hostettler autotechnik ag lance la nouvelle appli h-base.

Ainsi, l’utilisateur de h-base aura accès au catalogue de pièces détachées depuis n’importe quel emplacement dans l’entreprise. Les commandes pourront également être faites et traitées facilement à l’extérieur. L’appli synchronise parfaitement les saisies avec la version du navigateur, ce qui permet à tous les utilisateurs d’accéder à tout moment à des données actualisées.

Fonctions les plus importantes de l’appli h-base:

  • Travail basé sur des processus synchronisés avec la variante h-base 3 du navigateur
  • Accès (basé sur l’utilisateur) aux activités, véhicules et clients de la base de données h-base
  • Intégration du lecteur de carte grise du véhicule
  • Listes et détails des articles avec prix et disponibilités en temps réel
  • Intelligence artificielle du «Parts Indicator» basée sur des informations issues de réparations réelles
  • Création et partage de devis
  • Echange parfait des données relatives à des justificatifs et historique des commandes et devis
Grâce à la nouvelle appli h-base, vous avez désormais accès à toutes vos données,
partout et en tout temps.
Image: ViDi Studio/stock.adobe.com

Tableau de bord:
Le tableau de bord permet d’accéder directement aux fonctions les plus importantes, que vous recherchiez un article, un véhicule, un/e client/e ou un événement.

Fonctions de recherche confortables:
Vous disposez de nombreuses possibilités pour identifier un véhicule, depuis la sélection manuelle à la recherche via le numéro de châssis en passant par le scan (assisté par l’IA) des papiers du véhicule.

Recherche d’articles:
Trouvez rapidement l’article qui vous convient – utilisez notre recherche plein texte avec des synonymes, l’arbre de recherche ou l’accès rapide via le top 10 des groupes de produits relatifs aux véhicules.

Devis:
Créez et partagez en un clin d’oeil un devis mentionnant le nombre d’unités de travail et votre taux horaire personnel. Si vous savez déjà ce dont votre client a besoin, passez commande directement via le catalogue de pièces détachées.

Téléchargez maintenant l’application dans l’Apple App Store ou Google Play Store. Vous trouverez de plus amples informations et des liens dans h-base sous «Mon compte». N’hésitez pas à envoyer vos questions par e-mail à h-base@support.com.

Blog en direct de Montréal

Blog en direct de Montréal

Maintenant à Montréal : formation intensive sur la haute tension avec notre partenaire de formation Autef, nos techniciens et les participants aux cours. Vous n’avez pas pu obtenir de place ? Pas de problème ! Suivez notre blog en direct de Montréal et apprenez-en plus sur cette formation intensive passionnante sur la haute tension.

Du 18 septembre au 2 octobre 2023, l’école des métiers de l’équipement motorisés de Montréal (Canada) accueillera pendant une semaine notre formation intensive sur la haute tension avec notre partenaire de formation Autef. Les participants au cours ont un aperçu d’un environnement d’atelier et donc de formation beaucoup plus ouvert – et profitent ainsi d’un maximum d’expérience pratique dans le diagnostic et la réparation de systèmes haute tension.

Grâce à notre blog en direct de Montréal, vous serez vous aussi aux premières loges.

Participants au cours Formation intensive haute tension Montréal
Participants au cours Formation intensive haute tension Montréal

1er jour

Aujourd’hui, notre participant Dominic Lack, de Lack Autotechnik à Gunzgen, nous raconte ce qu’il a retenu pour lui-même et pour son travail quotidien dans l’atelier :

« Je suis étonné de voir que l’école motive les participants au cours à ouvrir leur mindset. Différentes solutions sont présentées aux garagistes indépendants, comme par exemple les portails techniques, les méthodes de réparation et l’utilisation des outils HT, afin que les véhicules électriques puissent être entretenus et diagnostiqués conformément aux indications du constructeur.

Dominic Lack, Lack Autotechnik à Gunzgen

Pour la suite du cours, je me réjouis particulièrement d’approfondir le diagnostic et l’entretien des batteries HT et d’apprendre à utiliser différents appareils de diagnostic ».

Aperçus du premier jour


2e jour

Aujourd’hui, notre participant Martin Burkhardt du garage Burkhardt à Gondiswil raconte ce qu’il a retenu pour lui-même et pour son travail quotidien dans l’atelier :

« L’importance de la maintenance sur les véhicules HT par rapport aux véhicules ICE (Interal Combustion Engine) prend une place particulièrement importante. Même pour des travaux d’entretien apparemment simples, il est absolument nécessaire de respecter les indications du constructeur. Nous avons même appris aujourd’hui qu’il est parfois nécessaire de raccourcir les intervalles d’entretien des constructeurs afin que le client ne risque pas des dommages prématurés sur son véhicule.

Cette semaine, nous aurons l’occasion de visiter un garage ici à Montréal qui s’est orienté avec succès uniquement vers les véhicules HT. Je suis impatient de voir si cette visite me montrera que je peux également voir un avenir assuré pour mon entreprise avec la formation et l’équipement nécessaires ».

Aperçu du deuxième jour


3e jour

Aujourd’hui, nos participants Christian Hocher du Garage Hocher GmbH à Geiss et Markus Schwendimann de SIAG Automobile AG à Sursee racontent ce qu’ils ont retenu pour eux-mêmes et pour leur travail quotidien dans l’atelier.

Christian Hocher : « Moi je suis agréablement surpris de voir le nombre de travaux d’entretien et de réparation qui peuvent être effectués sur la Model 3 sans que nous garagistes indépendants, ayons à faire de gros investissements en équipement. Ici, à Montréal, j’ai pu acquérir le savoir-faire nécessaire et la confiance nécessaire pour accepter à tout moment de tels véhicules dans mon atelier. »

Markus Schwendimann : « J’ai été impressionné par la visite du garage indépendant ici à Montréal. Je ne pensais pas qu’il était possible de gérer une entreprise avec succès et cela uniquement avec des véhicules électriques. J’ai constaté que mon garage est tout à fait à la hauteur de celui de Montréal et que je suis prêt à relever ce challenge. »

Aperçu du troisième jour


4e jour

Aujourd’hui, notre participant Jörg Appenzeller de l’entreprise Auto Kunz AG à Wohlen nous raconte ce qu’il a appris pour lui-même et pour son travail quotidien dans l’atelier.

« Aujourd’hui, nous avons pu assister et participer à une alarme incendie canadienne. Heureusement, il ne s’agissait que d’un exercice, mais tout le monde a quitté le bâtiment de manière très calme et efficace. On peut tout de suite adapter cela à la technologie haute tension. Approcher la recherche de panne avec tranquillité, sérénité et quand même avec efficacité, exactement comme pour l’alarme incendie. Nous avons rapidement trouvé le défaut de la Kia Soul, mais la méthode de réparation choisie ensuite sans grande réflexion aurait provoqué un grave défaut.

Alerte test des pompiers canadiens

Je trouve que la compréhension et la connexion des systèmes, ainsi que les bases, sont des points importants. C’est pourquoi nous devons nous former en permanence. Y compris pour les nouvelles marques comme JAC.Je pense qu’il ne suffit plus de connaître et d’étudier les documentations du constructeur. Nous avons besoin de bien plus de connaissances sur l’ensemble du système haute tension que ce que l’on peut apprendre en un ou deux jours.

Je me réjouis énormément de la prochaine journée de cours, dans laquelle nous étudierons plus en détail l’équilibrage de la batterie haute tension et sa gestion. »

Aperçu du quatrième jour


5e jour

Aujourd’hui, nos participants Martin Gerber du Garage Gerber Utzigen AG à Utzigen et Patric Zahner du Garage Zahner AG à Rufi racontent ce qu’ils ont retenu pour eux-mêmes et pour leur travail quotidien dans l’atelier. Ces approches différenciées sont à intégrer dès maintenant dans la formation initiale, afin que les mécaniciens d’aujourd’hui soient prêts à effectuer les réparations de demain.

«Martin Gerber : J’ai pris conscience cette semaine que nous devions complètement réapprendre certaines procédures. Le diagnostic d’un système HT est très différent de celui d’un système 12V. Les mesures de chute de tension, qui sont fréquentes sur un système 12V, ne sont maintenant pas autorisées sur un système HT. »

Patric Zahner : « Jusqu’à présent, je n’avais jamais été confronté à l’équilibrage des cellules de batterie. J’ai été impressionné de voir à quel point ce travail est complexe.  Je pense cependant qu’il est possible de réaliser de tels travaux avec le know-how, la documentation et l’équipement d’atelier appropriés. Je suis intéressé de voir comment l’avenir évoluera dans ce domaine et quelles différences il y aura entre l’approche de notre fabricant et celle du marché libre.

Cette formation a également été très profitable pour nous, concessionnaires Kia, car le regard en dehors de la boîte nous a montré qu’avec la bonne attitude et le bon équipement, nous sommes prêts pour l’avenir. L’échange entre les participants, a apporté une valeur supplémentaire inestimable pour tous et a également contribué au succès de ce voyage. »

Aperçu du cinquième jour


Succès du premier groupe

Après cinq jours de formation intensive HT ici à Monteral, nos participants en tirent un bilan très positif. Avant le voyage, on a demandé à certains d’entre eux pourquoi ils devaient se rendre au Canada pour suivre un cours sur les véhicules électriques. La réponse à cette question se résume en un mot et montre également pourquoi tous les participants ont été enthousiasmés par cette formation. L’expérience.

Succès du premier groupe

Ici, au Canada, les véhicules sont soumis à des conditions extrêmes : températures, sel, mauvais état des routes, etc. Ces conditions et le fait que le parc de véhicules à propulsion électrique soit déjà très élevé ont conduit à de nombreuses réclamations de clients, à des réparations de véhicules et donc à des expériences.

Notre formateur Nicolas Piquet a pu transmettre ces expériences de manière très professionnelle, et a su s’adapter aux besoins des participants. Il lui arrivait aussi de dévier de l’horaire normal pour répondre à une question spécifique. Grâce à un mélange parfait de théorie et de pratique sur les véhicules, dans lequel Nicolas a mis à profit ses énormes connaissances et sa passion pour ce sujet, il a régulièrement réussi à déclencher un « aha » chez les participants.

L’échange entre les participants a également été une grande valeur ajoutée de ce voyage. Après cinq jours, nous étions une troupe bien établie qui s’entendait parfaitement. Toute la classe a donc passé le samedi libre ensemble, en ne parlant bien sûr pas que des véhicules électriques. Tous étaient d’accord sur le fait que ce n’était certainement pas la dernière fois que ce groupe se réunissait ainsi.

Le voyage au Canada a donc définitivement valu la peine. Nous nous sentons maintenant prêts à relever ce défi, car aussi en Suisse, nos véhicules ne sont pas toujours exposés aux conditions les plus faciles.

Un grand merci à tous ceux qui ont rendu ce stage possible.

 

 

 

 

Le catalogue de pneus par simple clic

Le catalogue de pneus par simple clic

Feuilleter un gros catalogue appartient au passé: le catalogue de pneus de hostettler autotechnik ag est désormais disponible au format PDF à la demande. Le configurateur développé récemment permet d’économiser du papier et de personnaliser les paramètres.

L’équipe e-Commerce de hostettler autotechnik ag a développé le catalogue de pneus numérique pour Pneu Service et l’a introduit en janvier 2023. Le configurateur offre la possibilité aux clientes et aux clients de générer des tarifs, des fiches produits et des catalogues actualisés au jour le jour. «Si jusqu’à présent le catalogue papier était un instrument très apprécié, l’écho positif reçu de la part de notre clientèle nous donne raison. Pour nous, le configurateur de catalogues et de tarifs constitue une nouvelle étape dans l’univers du travail numérique. Le garagiste d’aujourd’hui est prêt pour cette transformation et le configurateur simplifie énormément les processus dans le garage», explique Patrik Spirig, responsable Pneu Service chez hostettler autotechnik ag.

 

 

Des catalogues et des tarifs à la demande
Le configurateur du catalogue de pneus est directement intégré au catalogue de pièces détachées en ligne h-base. En quelques clics, le garagiste compose son propre catalogue, dans lequel il peut enregistrer son propre chiffrage des prix de vente. En cette époque de prix d’achat volatiles, l’ouvrage de référence numérique règle le problème du catalogue imprimé rigide. L’exportation au format PDF a plusieurs fonctions: d’une part pour générer son propre catalogue virtuel servant d’ouvrage de référence pour le garage, d’autre part pour établir des offres répondant aux attentes de la clientèle que le garagiste envoie rapidement par e-mail.

Une fonction d’exportation-importation
de pneus numérique, hostettler autotechnik ag a franchi un pas supplémentaire. «La fonction d’exportation permet d’afficher d’autres accessoires pour pneus. Et l’exportation peut aussi se faire vers un fichier Excel qui peut être importé vers le système DMS du garage», explique Kilian Renner, responsable e-Commerce chargé de l’équipe ayant développé le configurateur.

Vers la h-base

Le Forum eGarage 2023 consacré aux voitures électriques et bien plus encore

Le Forum eGarage 2023 consacré aux voitures électriques et bien plus encore

L’entretien des voitures électriques est plus complexe qu’il n’y paraît. Le premier eGarage Forum, qui s’est tenu début juin au Campus Sursee, a été l’occasion de riches échanges avec les partenaires eGarage et les spécialistes de l’électromobilité. Des conférences et des séminaires étaient au programme de cette journée dont l’objectif était d’apporter de nouvelles impulsions aux eGarages et d’encourager les échanges entre eux.

Sécurité en cas de panne
En cas de panne notamment, les garagistes doivent savoir exactement comment prendre en charge les véhicules défectueux. Dans quelle situation un partenaire eGarage doit-il faire appel à un spécialiste des batteries? Même si, statistiquement, les véhicules électriques ne brûlent pas plus souvent que les véhicules à énergie fossile, il convient d’évaluer les risques et de s’en prémunir, surtout quand les véhicules sont endommagés. Comment stocker les batteries en toute sécurité et dans le respect de l’environnement? Bernward Limacher de la société Autef GmbH répond sans difficulté à ces questions et à bien d’autres encore. Il forme régulièrement, et en exclusivité, les partenaires eGarage dans le cadre des formations proposées par la hostettler autotechnik ag.

L’avenir énergétique et notre contribution
Quelle sera la situation électrique dans les années à venir? Continuerons-nous à importer de l’électricité en hiver? «L’énergie hydraulique assure l’approvisionnement en hiver», déclare Thomas Marti de l’AES. La neutralité climatique implique la généralisation de l’électrification, explique l’expert qui renvoie à des études et des documentations de l’Avenir énergétique 2050. Le système énergétique de la Suisse est en pleine mutation et la politique doit créer les conditions-cadres pour une répartition optimale. Les données et l’intelligence artificielle façonneront inévitablement l’avenir – que peut faire chacun d’entre nous? Selon le groupe BKW, la recharge bidirectionnelle intelligente en réseau et les batteries stationnaires pourraient être des solutions.

Quel est l’état de la batterie?
Le test certifié Aviloo permet d’évaluer, chez le partenaire, l’état de la batterie. Les garagistes ont pu consulter des valeurs comparatives issues de tests réels Aviloo et apprendre à monter le boîtier sur des véhicules particuliers. Les connaissances concernant la batterie ne cessent de se développer et ce procédé permet de tester plus de 75% des véhicules hybrides et électriques. Cette procédure de test permet notamment d’évaluer de manière fiable les véhicules d’occasion – quelle est l’état de la batterie? Un service exclusif des partenaires avec un certificat d’achat/de vente.

À quoi ressemble l’atelier du futur?
Certes, le véhicule électrique n’a plus besoin d’huile. Mais une bonne préparation au CTM par un spécialiste est précieuse. En effet, des disques de frein rouillés et des pièces de châssis en mauvais état font souvent l’objet de réclamations du service technique. La batterie est également un sujet important dans les eGarages, tout comme les pièces de seconde monte. Dans ces domaines, les garagistes ont la possibilité de conseiller les clients de manière optimale et de les aider à personnaliser leur véhicule. Dans le cadre de différents séminaires, les partenaires eGarages ont abordé les points les plus importants pour un avenir prospère: diverses solutions de mobilité, des formations, montrer l’exemple et proposer un véhicule de courtoisie électrique ne sont que quelques exemples évoqués.

Moteurs électriques et plaisir de conduire
Dans un eGarage, tout finit toujours par rouler: de la voiture d’essai JAC, en passant par la coccinelle électrique Revive et jusqu’à la trottinette électrique Egret. Les participants ont pu tout essayer. L’offre est émotionnelle et durable. Il est même possible de remplacer la batterie de la coccinelle nostalgique de manière modulaire. Le garagiste peut également réparer les trottinettes. Une affaire intéressante, à notre avis.

Devenir partenaire eGarage maintenant

Galerie du Forum eGarage

Nouvelle série de vidéos: Le garagiste dans l’entreprise

Nouvelle série de vidéos: Le garagiste dans l’entreprise

Indépendance, prospérité, bonheur – la devise de la nouvelle série de vidéos de hostettler autotechnik ag est en même temps l’objectif que nous poursuivons. Il s’agit de montrer, à partir d’exemples concrets, comment les garagistes peuvent se positionner, faire prospérer leur activité et en être satisfaits.

De nombreux garagistes sont très pris par leurs activités quotidiennes. Souvent, le temps de prendre du recul, d’analyser le marché et son potentiel et de remettre en cause son propre positionnement leur manque.

 

Images: Jürg Stettler, Viva AG pour la communication

 

Inspirer et servir de modèle
«L’aftermarket et ses acteurs offrent tant de possibilités et de potentiels intéressants aux garages indépendants», s’exclame Marcel Stocker, directeur général Automotive chez hostettler autotechnik ag. «Mais nombreux sont les garagistes qui ne connaissent pas les possibilités et les perspectives qui s’offrent à eux. En particulier, celui qui évolue longtemps uniquement dans l’univers des marques est par nature très rarement en contact avec l’aftermarket et ses concepts de garages. En cette époque de résiliations de contrats et de modèles d’agences, il s’avère essentiel de connaître toutes les options», explique Stocker sur les motivations à l’origine de cette série de vidéos.

Pour hostettler, il ne s’agit pas de monter un système contre l’autre, mais d’informer avec transparence, de révéler les opportunités et de créer des bases décisionnelles.

Interview de Beat Jenny
Beat Jenny était tout indiqué pour se charger de la série de vidéo «Le garagiste dans l’entreprise». Enfant du secteur automobile et animé par une bonne dose de curiosité innée, Beat est entièrement dans son élément lorsqu’il s’agit de concocter des recettes du succès pour chaque garage et d’exploiter les connaissances des experts. D’ailleurs, les thèmes traités sont toujours éclairés sous différentes perspectives. Cela commence par le portrait d’un garagiste qui a particulièrement bien maîtrisé cet exercice. Dans les vidéos suivantes, différents experts sont interrogés pour apporter leurs connaissances spécifiques.

 

Beat Jenny sonde les garagistes et leur révèle de passionnantes histoires.

 

Premier thème: L’activité entrepreneuriale
Au début, Beat explique ce qu’est une «activité entrepreneuriale» et dresse le portrait du garage Wüest d’Ettiswil. Il y a quelques années, l’entreprise familiale lucernoise a troqué sa représentation Volvo pour le concept autofit et gère en même temps avec succès la concession Suzuki. Stefan et Herbert Wüest connaissent tous les aspects de la vie d’un garagiste et sont parfaitement à leur place pour dresser un état des lieux à l’amorce de la série vidéo. D’autant plus que dans ce domaine, la tradition rejoint la modernité: au top sur le plan technique et aux avant-postes de l’électromobilité en tant que partenaire eGarage, les Wüest expliquent comment ils veulent conduire leur entreprise dans le futur.

Suite du programme
Dans un deuxième épisode, Thomas Aebi, de Creogo, rapporte ses expériences en tant que coach de garages. Ayant accompagné de nombreux garagistes dans les situations les plus diverses, il sait ce qui fait une entreprise qui réussit, mais aussi là où le bât blesse. Il voit le secret d’un garagiste à succès dans un planning clair, une vision et un positionnement fort. Pour lui, l’activité de l’occasion est une composante à la fois centrale et critique au niveau de la réussite d’un garage indépendant.

Les épisodes suivants traitent de la technique, du négoce, des aspects juridiques, du marketing et des grandes tendances dans l’univers des garages. Les nouvelles vidéos seront lancées toutes les deux semaines jusqu’à l’été et seront toutes disponibles sous www.autotechnik.ch/garagist.

JAC: deux ans de présence en Suisse

JAC: deux ans de présence en Suisse

Cela fait maintenant deux ans que hostettler autotechnik ag est chargé du service après-vente de JAC en Suisse. Les clients JAC sont suivis en coopération avec Auto Kunz AG dans le cadre d’une distribution des tâches unique en son genre: Auto Kunz s’occupe de l’importation et de la distribution des voitures et hostettler autotechnik ag organise l’approvisionnement en pièces détachées et l’assistance technique. JAC commercialise actuellement son deuxième modèle, l’e-JS4.

Rencontre entre la délégation de JAC venue de Chine et l’équipe de hostettler autotechnik ag et Auto Kunz AG à Buttisholz LU

Le nouveau JAC e-JS4 succède à l’e-S2
Au cours des deux premières années, une douzaine de partenaires JAC sont parvenus à vendre plus de 200 unités du JAC e-S2. Dans son segment, le petit SUV occupait une position unique et il a convaincu de nombreux clients souhaitant se lancer dans l’électromobilité. Kevin Baumann, Product Manager JAC chez Auto Kunz AG, se réjouit de ce succès remarquable: «Si nous avions reçu un plus grand contingent de véhicules, nous aurions pu réaliser encore plus de ventes. Maintenant, nous sommes très heureux d’accueillir le nouveau e-JS4, dont le lancement sur le marché a eu lieu en décembre 2022.»

Le potentiel du SUV compact a été révélé dans le cadre d’un roadshow organisé l’année dernière, mis à profit par les agents JAC pour présenter un véhicule de présérie à leur clientèle. Avec pour résultat plus de 50 ventes conclues. Vendu à près de CHF 36 000.–, l’e-JS4 est spacieux et embarque un équipement complet. Grâce à sa très faible consommation, conjuguée à une batterie de 65 kW/h, il atteint une autonomie WLTP de plus de 400 kilomètres.es.

Le nouveau JAC e-JS4 a tout pour convaincre: jusqu’à 400 km d’autonomie.

Le service après-vente JAC, assuré par hostettler autotechnik ag
L’équipe de hostettler autotechnik ag réalise le suivi des agents JAC dans tous les domaines techniques et dans l’après-vente. Entre autres, ils assurent l’assistance technique complète incluant la technique de diagnostic. L’occasion pour l’équipe hostettler d’entrer régulièrement en contact avec les techniciens en Chine. Les agents JAC sont formés en coopération avec la société AUTEF GmbH. C’est à Buttisholz qu’un centre de compétences sur les batteries a été aménagé et dans lequel les spécialistes de hostettler démontent, mesurent et calibrent les batteries et remplacent les éventuels modules défectueux.

Le service après-vente inclut aussi la gestion de la garantie, également à la charge de hostettler autotechnik ag. L’approvisionnement en pièces détachées, quant à lui, est réalisé depuis l’entrepôt central de Sursee, où sont stockées toutes les pièces de rechange et d’usure essentielles. Y compris toutes les pièces de carrosserie, les vitres, etc. Un assortiment spécifique d’accessoires comprenant un attelage développé en interne a été conçu en fonction des besoins du marché suisse.

 

René Köchli, responsable Category Management

Bilan positif
René Köchli, responsable Category Management, tire un bilan positif de ces deux premières années avec JAC: «Les débuts ont certes été difficiles, car jusqu’à très récemment, en raison du coronavirus, nous n’avions pas pu rencontrer directement nos partenaires chinois. Dans l’intervalle, les processus ont été bien rodés. Et, le meilleur: nous avons appris beaucoup de choses et pu découvrir des secteurs d’activité très intéressants. Ces expériences n’ont pas de prix.»

 

 

 

Le comptage des particules – ce que doivent savoir les garagistes

Le comptage des particules – ce que doivent savoir les garagistes

La nouvelle mesure des particules des véhicules diesel pour le contrôle technique a pris à contrepied plus d’un garagiste. Au début de l’année dernière, la Confédération avait communiqué qu’une méthode de mesure améliorée serait introduite et qu’elle serait utilisée de manière aléatoire au contrôle technique ou par la police. Elle tablait alors sur un taux d’échec compris entre 3 et 10%.

Les premières semaines d’utilisation du nouveau test ont montré que les services des automobiles disposant déjà d’un appareil de test réalisaient davantage des tests systématiques que des tests aléatoires. Ici également, le taux d’échec semble plus élevé que ce que l’on pouvait supposer. Dans ces conditions, l’acquisition de son propre appareil de mesure des particules pour la préparation du contrôle technique peut s’avérer rentable.

 

 

Philippe Steinmann, Product-Manager chez hostettler autotechnik ag, répond aux principales questions :

Philippe Steinmann, chef de produit chez hostettler autotechnik ag

Pourquoi l’introduction d’un nouveau procédé de mesure?
L’objectif est de détecter les filtres à particules défectueux, démontés ou manipulés. La méthode actuelle via un opacimètre équipé d’une source lumineuse et d’un capteur optique permet de mesurer la turbidité des gaz d’échappement. Les moteurs diesel modernes n’émettant plus que des particules de suie très fines, celles-ci deviennent pratiquement invisibles avec une mesure optique, car elles ne génèrent aucune turbidité. C’est-à-dire que seuls les filtres à particules en bon état passent le contrôle. Raison pour laquelle des nouveaux appareils ont été développés, capables de compter les particules.

Est-ce que cela annonce le retour du test antipollution obligatoire?
À ce jour, rien n’indique que la mesure des particules doive devenir obligatoire en dehors du contrôle périodique des véhicules.

Si l’interface OBD surveille les taux d’émission, pourquoi un nouveau test, au juste?
Depuis 1994, le contrôle technique vérifie les taux d’émission avec un opacimètre. De ce point de vue, avec le nouveau procédé de mesure, il s’ajuste aux conditions techniques actuelles. Le test antipollution a été supprimé, car le système OBD surveille les composants des gaz d’échappement et émet une alerte en cas de problème. Le système OBD peut certes détecter un filtre à particules colmaté, mais pas un filtre cassé.

Le garage a-t-il besoin d’un appareil de mesure des particules?
Sur le plan juridique, seuls les centres de contrôle technique et la police ont l’obligation de réaliser des comptages de particules. Les titulaires des véhicules ont l’obligation de tenir leur véhicule dans
un bon état de fonctionnement et ne représentant aucun danger pour la circulation. On pourrait en déduire qu’un garage devrait disposer d’un tel équipement pour garantir le fonctionnement correct du
filtre à particules dans le cadre de la maintenance. Néanmoins, il n’en résulte aucune obligation légale pour le garage. Lorsqu’un garage fait l’acquisition d’un compteur de particules, il n’est pas non plus obligé de faire étalonner l’appareil puisqu’il ne sert pas à réaliser des mesures officielles.

Pourquoi y a-t-il des valeurs limites différentes?
En Suisse, la valeur limite est fixée à 250 000 particules par cm3. La mesure simplifiée réalisée d’abord dans le cadre du contrôle périodique au ralenti sème parfois la confusion, car la valeur limite est ici de 100 000 particules par cm3. En cas de dépassement de cette valeur limite, la mesure officielle est réalisée à env. 2000 t/min avec la valeur limite légale de 250 000 particules par cm3. Dans certains pays de l’UE comme les Pays-Bas, la valeur limite a été fixée à 1 million de particules par cm3. Néanmoins, cette valeur limite ne sert qu’à identifier si un filtre à particules a été entièrement retiré ou manipulé.

Il existe deux technologies pour les filtres à particules. Quelle est la différence ?
Les filtres à particules sont proposés avec deux technologies différentes. Le choix se fait en fonction de l’utilisation prévue. Les filtres en cordiérite sont moins chers et peuvent être installés sans problème si le véhicule est utilisé régulièrement sur de longs trajets. Pour les véhicules parcourant de courtes distances, il faut installer la solution en carbure de silicium, plus onéreuse.

Important : avant de remplacer le filtre à particules diesel, il faut lire les codes d’erreur de la technique de régulation de l’électronique du moteur et du post-traitement des gaz d’échappement, les contrôler et éventuellement les réparer.

À quelle température s’effectue la mesure?
Selon l’ordonnance, le moteur doit présenter la «température de fonctionnement prescrite par le constructeur».


Nouvelle offre : appareil de mesure de particules PN Counter Cap3070

Le Cap3070 mesure les particules en se basant sur la mesure de nanoparticules d’une taille d’env. 100 nm. Cette technologie offre une très grande plage de mesure et une grande précision avec un temps de réaction rapide.

Contactez notre service clientèle ou notre Product-Manager Philippe Steinmann concernant cette offre :  philippe.steinmann@autotechnik.ch

Découvrir les produits actuels dès maintenant sur  www.h-base.ch.

 

Pour une conduite en toute sécurité – avec le Nexen N’ Fera Primus

Pour une conduite en toute sécurité – avec le Nexen N’ Fera Primus

Depuis 80 ans, Nexen Tire parcourt les routes. Aujourd’hui, Nexen Tire est l’équipementier de première monte de plus de 24 constructeurs automobiles et la société reste sur la route de la réussite. Pour la première fois en 80 ans d’histoire, Nexen Tire a obtenu la mention «très recommandé» dans le cadre du test annuel des pneus d’été mené par le TCS.

Nexen Tire développe des pneus de qualité pour toutes les utilisations sur la base de technologies de pointe durables. Au cours de ces huit dernières décennies, Nexen Tire s’est établi comme l’un des premiers fabricants de pneus au monde. L’entreprise coréenne fournit des pneus en première monte à Porsche, BMW, Mercedes-Benz et à d’autres constructeurs automobiles de premier ordre.

Le premier «très recommandé»

À l’occasion de son 50e anniversaire, le TCS a testé pour la première fois 50 pneus de dimension 205/55 R16 91V. Lors du test des pneus d’été, le Nexen N’ Fera Primus a obtenu une note globale de 60% et s’est vu décerner la mention «très recommandé» – un moment important dans les 80 ans d’histoire de Nexen.

Nexen N’ Fera Primus

Les pneus ont été examinés selon 15 critères. Les aspects suivants ont notamment été pris en compte: comportement routier et comportement de sécurité ainsi que les aspects de confort, d’économie, d’environnement et de durabilité. Dans le cadre du test des pneus d’été de cette année, une nouvelle méthode d’évaluation à deux niveaux – sécurité de conduite et bilan environnemental – a été introduite.

Le Nexen N’ Fera Primus montre une bonne adhérence sur chaussée sèche comme sur chaussée humide et obtient quatre étoiles sur cinq dans l’évaluation du TCS.

 

Consulter l’article et la vidéo du TCS pour en savoir plus